Menu

Présentation du voyage

Mon carnet de voyage en Iran
En 1976 j’étais allée en Afghanistan puis au Yemen en 1977. L’Iran était dans mes projets. Le 11 février 1979 l'Ayatollah Khomeini arrive au pouvoir et marque la fin de l'Empire d'Iran. En juin 1979, le mouvement pour la liberté déclare l'Iran "République Islamique". Depuis, j'ai attendu que les tensions politiques diminuent et permettent un tourisme correct. J'ai même pensé que je n'irais jamais en Iran de ma vie.

Début 2016, les relations entre la République islamique et les pays occidentaux s’apaisent. Le tourisme en Iran a le vent en poupe. Je pars !
©PlaneteJoce
Difficultés avec Internet
Mon blog n'a pas pu être rédigé comme je le fais d'habitude "en live" pour deux raisons : tout d'abord à cause de la censure iranienne : Blogger n'était pas accessible. Je ne suis arrivée à me connecter qu'au travers d'une appli VPN téléchargée sur mon téléphone, et c'était trop petit, trop compliqué pour écrire J'ai essayé durant les heures de trajet en bus, mais entre le bus qui tanguait et la petitesse du clavier... Quant à ma tablette elle ne ma servi qu'à sauvegarder les photos car je n'y avais pas téléchargé de VPN.

Et puis le voyage a été tellement copieux en visites et en rencontres que je n'ai simplement pas eu le temps.
Mais j'ai pris des notes et je m'y suis mise dès que je suis rentrée.

Mon voyage a eu lieu entre le 21 avril et le 21 mai 2016.

MES ÉTAPES

MES VIDÉOS

Cliquez sur le menu dans le coin haut/gauche (les trois lignes horizontales blanches) pour faire apparaitre la liste complète des vidéos. Refermez le tiroir avec la croix blanche sur la droite.
©PlaneteJoce

AU HASARD DE MES ARTICLES

lundi 9 mai 2016

Ramsar (1)

Ramsar est une station balnéaire le long de la mer Caspienne. C'est la capitale de la région de Ramsar dans la province de Mazandaran. Elle est la ville la plus occidentale de la province. Ramsar a été appelée Sakhtsar dans le passé. Le peuple natif était des Gilaks et parlaient la langue Gilaki. Il y a des plages de sable et de rochers.

Ramsar est coincée entre mer et la chaine de montagnes de l'Arborz. Il y fait plus humide et vert en raison de l'humidité de la mer Caspienne. Il y a aussi  aéroport.

On dit en Iran de Ramsar que c'est le paradis de la planète. La ville a d'abord été appelée Sakhtsar. Les gens de Ramsar racontent qu'une fois, le Shah Reza Pahlavi revenait de la ville à Astara, et sur le chemin de retour à Téhéran, il visita la ville de Sakhtsar et l'a appelée Ramsar au lieu de Sakhtsar (les deux mots sont antonymes dans la langue locale, Gilaki)

On dit que c'est la zone habitée la plus radioactive connue sur Terre, en raison de proximité des sources chaudes et des matériaux de construction émanant d'eux.

Nous n'aurions jamais eu l'idée de nous arrêter à Ramsar si nous n'avions pas connu Mojde. mais au final, nous avons été contentes de nous y être arrêtées.

Arrivée à Ramsar

On croyait débarquer dans une gare routière. Non, le bus nous dépose en plein milieu d'une rue. On est bien à Ramsar. Mais Ramsar c'est une "petite" ville.


Mais on n'avait même pas ce plan là, et on ne sait pas où on est. Et il fait une météo catastrophique. Il fait gris. Ça caille...

Il y a là  sur le trottoir plusieurs mecs qui veulent qu'on prenne un taxi. On ne connait même pas le nom de notre hôtel, c'est Mojde qui a tout arrangé. On l'appelle. Elle nous dit de ne pas bouger, qu'elle arrive dès qu'elle peut. On attend.

Enfin elle arrive, en taxi, nous fait monter dans le taxi, et nous conduit à notre hôtel... vue sur la mer... comme elle nous avait annoncé !!!

Khalaj Hotel and restaurant

L'hôtel est très bien. C'est dans cet hôtel qu'avait logé Mojde lorsqu'elle est arrivée pour vivre à Ramsar. Car à l'origine elle est de Téhéran. Elle et son mari ont décidé de quitter la capitale et de vivre dans une ville plus "écolo".

Tout le monde la connait dans cet hôtel et on est super bien accueilli.



On a en effet vue sur la mer...



Et aussi sur la montagne.


S'il fait gris sur la mer, notre chambre est parfaite. (Il ya même l'air clim !!!!)




Iranian WC et Western WC cohabitent, c'est le luxe !

 



Et Mojdeh nous a apporté un plat traditionnel iranien, qu'elle a elle-même cuisiné pour nous, le fessenjun. Mais je n'aime pas, c'est ce que j'avais testé à Esfahan. Et là, en plus il y a de la viande.  




Mojdeh nous dit qu'elle vient nous rechercher dans une demie heure... pour nous emmener visiter. Elle arrive, encore en taxi, car elle ne conduit plus, et on gardera ce taxi toute la soirée...



Il ne fait pas très beau.


Ramsar est célèbre dans le monde (en plus de sa qualité de station balnéaire iranienne)  par la "Convention de Ramsar", le plus ancien de tous les accords modernes mondiaux et intergouvernementaux sur l’environnement. 

Le traité a été négocié dans les années 1960 par différents pays et organisations non gouvernementales préoccupés par la perte et la dégradation croissantes des habitats en zones humides pour les oiseaux d’eau migrateurs. 

Adopté dans la ville iranienne de Ramsar en 1971, il est entré en vigueur en 1975.

Il y a aussi un Ramsar Palace, que nous avons aperçu juste du taxi, qui date de 1937. C'était un palais de marbre qui servait autrefois de résidence d'été aux deux Shahs de la dynastie Pahlavi. C'est ici que Mohammad Reza Pahlavi et sa deuxième épouse, Soraya Esfandiari, passèrent leur voyage de noces en 1951. Il y fit aussi construire le casino.

Il y a un musée d'anthropologie que nous n'avons pas vu.

Le Ramsar Grand Hotel

C'est pas là qu'on loge, bien sûr, mais c'est le premier édifice que Mojde tient à nous montrer.
Il est célèbre par son style néo-colonial et ses jardins.





Il serait surement plus beau s'il faisait plus beau !





Mais il a un beau jardin.





Donc je photographie les fleurs.





Les oies...


Et nous...


Oui je porte un anorak...



Puis on reprend le taxi pour aller voir un panorama au milieu de la forêt.





Moi sourire quand je me caille, c'est une gageure...


VIDÉO
Panorama raté. Je crois que c'était là qu'il y avait les sources chaudes.


Le bord de mer

Mojdeh nous emmène voir un village touristique. Un regroupement de boutiques d'artisanat de reconstitutions historiques.




Le costume traditionnel porté dans certains villages du nord de l'Iran. On appelle cela une "Ghasem-abadi dress". Ghasem est un village de l'est de la province de Gilan juste à l'ouest de Ramsar.

En costume moderne iranien.


 La mer !!!


Il fait gris.








Soirée musicale à Ramsar

Nous avions vu ce grand panneau sur la place de la plage, annonçant le concert d'un chanteur. Nous nous y sommes donc allées... pour voir;... et... entendre...


VIDÉO


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire, car c'est la meilleure façon pour moi de communiquer et d'échanger avec vous. Et si c'est écrit "Aucun commentaire", soyez le premier (ou la) à réagir !

Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante en étant loggué sur votre compte.

Sinon, choisissez "ANONYME".
Mais surtout si vous choisissez "Anonyme" PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE AU MOINS DE VOTRE PRÉNOM POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT.

VOS MESSAGES M'ENCOURAGENT BEAUCOUP ET JE VOUS EN REMERCIE.